S’enregistrerRechercherFAQMembresGroupesConnexion
France, où est partie ton industrie automobile ?

 
Répondre au sujet    Team VFR Virtual Friends Racer Index du Forum » GENERAL » Actus auto Sujet précédent
Sujet suivant
France, où est partie ton industrie automobile ?
Auteur Message
kiki7266
Membres VFR

Hors ligne

Inscrit le: 26 Aoû 2012
Messages: 966
Localisation: Laval
Masculin Capricorne (22déc-19jan)
Gamertag Xbox 360: kiki7266

Message France, où est partie ton industrie automobile ? Répondre en citant
Acheter français, pourquoi pas... À condition que ce ne soit pas un leurre. En effet, les voitures françaises viennent de plus en plus souvent de l'étranger.



La période est trop brève pour conclure au sursaut nationaliste. Mais les Français semblent avoir retrouvé l'adresse des concessionnaires Renault, Peugeot et Citroën : 52,5 % des ventes automobiles depuis le début de l'année ont bénéficié à ces trois marques. Et même 58 % si l'on ajoute Dacia, filiale de Renault. Ce regain d'affection redonne des couleurs à des marques françaises passées pour la première fois en 2012 sous la barre des 50 % de leur marché, et tombées plus bas encore en 2013 : 48,3 %.

Renault, Citroën et Peugeot seraient toutefois malvenus d'emboucher les trompettes du patriotisme économique pour inciter les Français à "rouler français". En effet, ils ne donnent pas le bon exemple en construisant de moins en moins de voitures sur leur sol (voir tableau ci-dessous). En 2003, ces trois marques produisaient encore en France bien plus de voitures (3,2 millions) qu'elles n'en vendaient (1,45 million). Le solde, largement positif (+ 118 %), disait combien la France était à l'époque un pays exportateur d'automobiles.



Dix ans plus tard, elle l'est toujours, mais de peu. Le taux de couverture entre production et ventes a chuté : + 21 %, 1,45 million de Renault, de Peugeot et de Citroën assemblées en France, 1,2 million diffusées. Car, dans l'intervalle, la part des usines françaises dans la production mondiale des trois marques a chuté de 58 % à... 28 % !

Toyota, le contre-exemple

Les constructeurs français, c'est tout à leur honneur, ont su prendre le virage de la mondialisation. Il est dès lors logique que la conquête de nouveaux marchés ait modifié la répartition géographique de leur appareil industriel. Quand Renault et Peugeot vendent en Amérique du Sud, ou Citroën en Chine, mieux vaut qu'ils construisent sur place, au plus près de leurs clients, ne serait-ce que pour réduire les coûts d'acheminement. Mais pour des modèles diffusés en France et assemblés en Slovénie (Twingo), Slovaquie (C3 Picasso) ou Portugal (Partner), l'argument ne vaut plus.



L'explication est autre : un coût salarial plus bas qu'en France. Pour rester compétitifs, même sur leur propre marché, les constructeurs français produisent à l'étranger. Surtout de petits modèles, là où la marge est la plus faible. PSA vient de reconfirmer cette stratégie à Poissy en annonçant l'expatriation de la future Citroën C3 en Slovaquie. Toyota l'a pourtant prouvé : une marque peut trouver profit à construire en France. Son usine de Valenciennes a assemblé 190 000 Yaris en 2013. Elle en produira 220 000 en 2014, avec 500 embauches à la clé.

Bernard Jullien, directeur du Gerpisa, cabinet-conseil sur l'industrie automobile, apporte d'ailleurs un bémol : " Les constructeurs français évoquent un moindre coût de production dans les usines installées en Espagne ou Europe de l'Est. Mais nous sommes dans l'exemple type de la prophétie autoréalisatrice. Ces usines sont récentes, leur personnel jeune. Le management français a tendance à les utiliser à pleine capacité pour prouver à la fois leur compétitivité et la justesse de ses choix, pendant que les usines françaises subissent des à-coups de production. La comparaison est faussée. "

Renault, palme du transfert industriel

Les trois marques françaises n'ont toutefois pas délocalisé au même rythme. Elles étaient sur une même ligne en 2003 : 58 % de leur production mondiale assurée en France. Elles ne le sont plus : 22 % pour Renault en 2013, 33 % pour PSA Peugeot-Citroën. Ce transfert d'usines à l'étranger a rejeté la France dans les puissances industrielles automobiles de deuxième niveau : 11e rang mondial avec 1,74 million de véhicules produits en 2013 avec l'apport de Toyota (Valenciennes) et de Smart (Hambach, en Alsace), loin de l'Allemagne (5,65 millions), derrière l'Espagne (2,16). Bientôt, l'Angleterre (1,51 million) dépassera la France, après avoir pourtant connu une saignée industrielle dans les années 80.



Acteur historique de l'industrie automobile, l'Italie en est devenue un nain : 400 000 voitures produites en 2013, moins que la République tchèque (1,2 million) ou la seule usine Nissan de Sunderland, en Angleterre. La France n'est pas menacée d'un tel déclin, puisque ses constructeurs français sont mieux assis que le groupe Fiat. Mais le fait que Renault, entreprise dont l'État est le premier actionnaire, jadis " laboratoire social français ", ait été lors de la dernière décennie le champion du transfert de son activité industrielle à l'étranger indique combien les temps ont changé. Carlos Ghosn est payé pour assurer la croissance de l'alliance Renault-Nissan, pas pour préserver l'emploi industriel en France. Point qui mérite d'être gardé en mémoire par le client quand un vendeur Renault lui conseillera, au nom de l'intérêt national, d'acheter une Mégane... produite dans l'usine de Palencia, en Espagne !

source : http://www.lepoint.fr


Mer 28 Mai - 09:34 (2014)
Publicité






Message Publicité
PublicitéSupprimer les publicités ?

Mer 28 Mai - 09:34 (2014)
VFR olivier74best
Membres VFR

Hors ligne

Inscrit le: 22 Aoû 2012
Messages: 645
Localisation: haute savoie
Masculin Balance (23sep-22oct)

Message France, où est partie ton industrie automobile ? Répondre en citant
Et dire qu'ils touche des sommes faramineuses d'aide de l'état (nous finalement) , et pourquoi ? je vous le donne en mille......construire de nouvelles usines a l'étranger (U.E) !!! AAAHHHH l'Europe , quelle grande idée !!!! Bannir

______________________________


L'important c'est l'essentiel !!!

Mer 28 Mai - 21:01 (2014)
Contenu Sponsorisé






Message France, où est partie ton industrie automobile ?

Aujourd’hui à 23:08 (2018)
Montrer les messages depuis:    
Répondre au sujet    Team VFR Virtual Friends Racer Index du Forum » GENERAL » Actus auto Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers: 

Index | créer son forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Design by Freestyle XL / Music Lyrics.Traduction par : phpBB-fr.com